Epargne : la SCPI (société civile de placement immobilier), une bonne alternative à l’investissement immobilier

Que vous soyez particulier ou professionnel, il est parfois compliqué de réaliser un investissement immobilier qui correspond à vos attentes. Ainsi, la SCPI est le meilleur placement collectif qui peut vous intéresser. Découvrez dans cet article les points importants sur la SCPI.

La SCPI, c’est quoi ?

La SCPI société civile de placement immobilier est une entreprise de gestion de patrimoine immobilier. Elle est communément appelé « Pierre Papier ». Notez que les SCPI ont été formées par des Sociétés de Gestion de Portefeuille. En principe, la SCPI se traduit aussi comme un investissement d’épargne sécurisé. Ses objectifs se basent sur l’acquisition, l’entretien, la rénovation et la valorisation d’un immobilier. Chacune de ces démarches se réalise avant la mise en location de ce patrimoine immobilier. Il est à souligner que ce type de société civile est constitué de divers immeubles. Ces derniers se distinguent de leur typologie et de leurs locataires. Parmi ces locataires, il y a notamment les hôtels internationaux, les entreprises de télécoms, etc.  Les actifs de la SCPI ne se limitent pas géographiquement. Outre les villes de l’Hexagone, l’investissement de certaines SCPI commence à s’étendre au niveau international. Par ailleurs, il faut dire que la SCPI dispose d’un statut spécifique. De ce fait, elle est autorisée à effectuer une sollicitation publique à l’épargne. Dans ce lancement, les sociétés de la SCPI doivent recevoir au préalable l’aval de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF).

Quel est le mode de fonctionnement de la SCPI ?

La SCPI collecte des fonds auprès des bailleurs. En échange de cette aide financière, la société civile remet des parts sociales à ces derniers. Il est à souligner que les fonds collectés sont utilisés pour multiplier les acquisitions des patrimoines immobiliers. Ces acquisitions concernent les immeubles de bureaux, d’habitation ou encore du commerce. Investir dans ces différents immeubles consiste à varier les sources de revenus des sociétés. Il est à savoir que la collecte des loyers revient au gestionnaire. Celui-ci répartit les parts de chaque associé en proportion suivant le nombre de ses actions. Il est à souligner que les frais, notamment les assurances et les impôts, ont déjà été soustraits de ces revenus.  Les parts sont octroyées aux associés tous les trois mois. Une fois que ces actionnaires touchent leur part, cette dernière sera taxée au titre des revenus fonciers.

Les avantages d’investir dans une SCPI

L’accessibilité à un immobilier d’exception s’avère être l’un des principaux avantages de la SCPI société civile de placement immobilier. Il est à savoir que dans un contrat, une société de gestion autorise les clients à détenir indirectement un bien immobilier de bureau. S’il s’agit d’un accès direct, l’obtention des investissements est plus complexe. Ces placements ne sont accessibles qu’en investissant d’autres montants. Cet investissement supplémentaire s’élève à plusieurs millions d’euros. Faire un recours à une SCPI vous exonère de toutes ces étapes lourdes. De plus, pour quelques centaines d’euros, vous aurez la possibilité d’être le propriétaire d’une partie d’un immobilier. Par ailleurs, contrairement aux compagnies d’assurance, la rentabilité des SCPI est bien plus élevée. Ces sociétés civiles ont connu un rendement de plus de 4% sur leurs investissements. La valeur des parts pour chaque associé a également augmenté.

Epargne : comment placer ses premiers salaires ?
L’épargne retraite individuelle creuse progressivement son sillon