Indice boursier que savez-vous sur le Dow Jones ?

Le Dow Jones Industrial Average (DJIA) ou Dow Jones est un indice boursier américain très connu et plutôt ancien dans le monde de la bourse. L’indice fut conçu en 1886 et compte 11 entreprises à ses commencements, dont 9 se trouvant dans le domaine du chemin de fer. Les deux indices restants, Pacific Mail et Western Union ont respectivement évolué dans les secteurs marins à vapeur et télégraphiques.

Dow Jones : quelle représentation ?

Dow Jones est tiré du nom de son concepteur, qui l’a créé dans la ville de New York. Actuellement, cet indice connait un très grand succès dans le monde et est considéré parmi les grands indices de la bourse. Il faut souligner que les sociétés adhérant sont connues dans le monde et ont un chiffre d’affaires assez intéressant, ce qui est un point à ne pas négliger. À part cela, le calcul de l’indice Dow Jones est analysé avec la valeur des diverses actions qui le constituent. Dans ce cas, l’action qui aura un cours plus meilleur l’emportera sur les autres. Pour plus de détails, cliquez ici.

Comment fonctionne le Dow Jones ?

Le Dow Jones index représente l’indice boursier qui peut reproduire une performance au niveau de 30 grandes sociétés américaines. C’est un indice qui est pondéré par sa valeur. Dans ce cas, son évaluation se fait avec la valeur de quelques actions le composant et non avec quelques éléments comme la capitalisation boursière. Cet indice Dow Jones a pour objectif principal de présenter un aperçu généralisé de la santé au niveau du marché boursier en Amérique, surtout de l’économie générale. Les traders emploient le Dow Jones comme étant l’indice de référence de base avec lequel ils peuvent avoir une idée sur la performance liée à une action. Le principal avantage du DJIA est le fait qu’il permet d’analyser l’évolution économique durant 120 ans au minimum.

Dow Jones : le calcul à faire

Calculer l’indice Dow Jones  doit se faire, en général,  en additionnant toutes les capitalisations boursières. Après les avoir additionnées, il faut diviser le chiffre final par 100 ou bien 1000. L’opération finale permettra de ne pas avoir un trop gros chiffre lors de la lecture de cet indice. Pour chaque société, la capitalisation boursière ne prend en considération que les titres considérés échangeables en bourse, nommés flottant. Ce flottant résulte d’un pourcentage tiré de la capitalisation boursière. Il y a ensuite une soustraction avec les blocs de titres venant d’un même actionnaire (20% au minimum). Cette technique de calcul au niveau des indices boursiers est très répandue même si ce  n’est pas seulement elle qui existe. L’indice Dow Jones représente un cas particulier, car son calcul est réalisé avec la valeur moyenne des actions se trouvant dans le calcul de ce propre indice.

Investir dans « l’économie réelle » : qu’est ce que cela veut dire ?
Indice boursier : qu’est ce que le S&P 500 et pourquoi faut il le surveiller ?